lundi 4 juillet 2016

Une tasse de thé et un livre #59 >> Surtensions d'Olivier NOREK

SURTENSIONS d'Olivier Norek
(publié chez Michel Lafon)


Surtensions, ce sont plusieurs histoires qui s'entremêlent magnifiquement :
- un meurtre atrocement sauvage et traumatisant pour les enquêteurs,
- une sœur qui va tout tenter, même le plus fou, pour faire évader son frère si fragile de prison,
- un père de famille qui va tout risquer (même le plus improbable) pour sauver la vie des siens,
- un Serbe qui ne décoince pas un mot qui se retrouve au milieu de tout ça et qui profite largement de la situation,
- un avocat verreux,
- une équipe de police débordée mais qui, malgré tout, va essayer de démêler les nombreuses mailles du filet prises dans des nœuds tous plus complexes les uns que les autres. Et cette équipe devra être liée plus que jamais pour se sortir des tensions administratives et personnelles.
Surtensions ne vous laissera pas de marbre.
Tournez les pages pour découvrir tous ces mystères...




Quelle est cette mystérieuse quatrième de couverture ? Pas de résumé ! Eh non ! J'ai eu la chance d'être contactée par Olivier NOREK himself pour recevoir ce livre en avant-première ! Vous n'imaginez même pas l'honneur !
J'ai donc abordé Surtensions sans savoir de quoi allait parler cette troisième aventure de l'équipe de Coste. Mais pas de panique, j'avais toute confiance en l'auteur!!! Et j'ai eu raison parce que Surtensions est une troisième pépite.
Depuis maintenant l'été 2014, je défends avec ferveur chaque ouvrage de l'auteur parce qu'il mérite d'être lu, parce qu'on sent l'expérience professionnelle derrière chaque fait marquant de l'histoire, derrière chaque ligne de dialogue, derrière les émotions de l'équipe de flics. Tout nous semble si réel que ça en fait presque peur en fait.
Le premier chapitre est émouvant à souhait ainsi que la fin de l'histoire puisque depuis le début (Code 93 puis Territoires), je me suis attachée aux membre de l'équipe, au Groupe puisqu'ils ont tous un rôle important et ont tous besoin l'un de l'autre.
Pour moi, Olivier NOREK a tout compris au roman policier. Il vise là où il faut, cible parfaitement le lecteur frénétique en nous puisqu'on a énormément de mal à arrêter sa lecture (quoi? il faut déjà retourner travailler?). J'ai conseillé Code 93 et Territoires à mes clients en disant qu'ils se lisaient comme des films (tellement l'action est bien menée et va vite). J'utilise les mêmes arguments pour Surtensions en ajoutant qu'on sent que l'expérience d'auteur s'ajoute à son CV de flic!
Je dis un grand BRAVO et j'ai hâte de lire un autre roman monsieur!!! Rien dans les clous pour le moment?

N.B. : Mes avis sur Code 93 et Territoires se trouvent ici et .

Et vous ?
Avez-vous lu un des livres de l'auteur ?

2 commentaires:

  1. Ouf, le programme a l'air complet dis moi, tu en parles très bien !
    Mais comme pour les autres, je pense que je vais passer mon tour, ce n'est pas le genre de lecture qui me convient, je vais rester dans des choses moins "noires".
    En tout cas, tu as l'air de bien accrocher avec le style de l'auteur, c'est chouette quand ce genre de choses arrivent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je pense que ce n'est pas ton style de livre!

      Supprimer

On joue aux chaises musicales ?