lundi 12 novembre 2018

Une tasse de thé et un livre #136 >> Chi, une vie de chat [12 tomes] de Konami KANATA

CHI, UNE VIE DE CHAT [12 tomes] de Konami KANATA
(Glénat)

Après la saga de bandes dessinées Les carnets de Cerise, voici un petit avis sur la saga de mangas Chi, une vie de chat de Konami KANATA.
J'adore les chats mais je ne lis que très peu de mangas.
J'ai commencé à lire cette histoire de 12 tomes il y a environ 3 ans quand mon chéri m'a offert le premier tome. J'ai adoré. C'est du Glénat Kids mais c'est pas grave. Quand on aime les félins, on est forcément sensible à l'histoire de Chi.
Dans le premier livre, Chi s'égare. Elle se promène avec sa famille (sa maman-chat et ses frères et sœurs). Elle suit un papillon et, par la suite, ne retrouve pas la trace des siens au milieu de cette jungle urbaine.
Par la suite, elle sera adoptée par une famille qui la placera au centre de toutes attentions.
Son frère-humain ne jure que par elle et ses parents-humains essaieront de concilier leur quotidien en s'adaptant à l'arrivée de cette mignonne boule de poils.

Bon, j'ai adoré.
De bien des manières, Chi me fait penser à mon petit bébé chat à moi même si elle semble un peu plus curieuse ;)
J'adore voir l'amour entre elle et sa famille adoptive.
J'ai beaucoup aimé tous les personnages secondaires félins qui apportent du piment à la vie de cette petite chatte.
J'aime aimé l'histoire.
J'ai versé ma larme à la fin de cette histoire qui m'a paru bien émouvante (sensibilité pour les animaux +++).
Les illustrations sont toutes simples mais en même temps on discerne très facilement les émotions de Chi au travers des différentes planches.
J'aime beaucoup que ce manga soit réalisé en couleurs. Cela le rend plus accessible pour la novice que je suis :)

Et vous ?
Avez-vous lu cette série de mangas ?

samedi 3 novembre 2018

Une tasse de thé et un livre #135 >> Les carnets de Cerise [5 tomes] de Joris CHAMBLAIN et Aurélie NEYRET

LES CARNETS DE CERISE [5 tomes] de Joris CHAMBLAIN et Aurélie NEYRET
(Soleil - Métamorphoses)


J'ai l'impression que, sur la blogosphère, les gens connaissent très bien la saga des Carnets de Cerise et que, du coup, il n'y aurait pas vraiment besoin de la présenter.
Mais bon, peut-être qu'il y a quelques personnes qui sont passées au travers des mailles du filet et je crois qu'il va être temps d'y remédier si c'est le cas. Et puis, Noël approchant, les cinq tomes de cette merveilleuse série vous raviront forcément.

Lorsque j'étais libraire, je vendais facilement cette série que ce soit pour les enfants ou les adultes. Les enfants sont sensibles à cette petite fille à laquelle ils peuvent s'identifier de par son âge ou son côté aventurière ou son côté enquêtrice ou via ses si beaux carnets. Moi-même, en tant qu'adulte, je rêve encore un jour de tenir de si beaux carnets avec des dessins. Mais même les dessins de l'enfant Cerise sont vraiment mieux que les miens... Les adultes sont sensibles, eux, à l'histoire et aux illustrations.

Cerise aime mener des enquêtes, au grand désarroi de sa maman qui souhaite avant tout la protéger. Mais Cerise aime les mystères. Elle et ses deux meilleures amies ont le don de créer de magnifiques liens avec des personnes délaissées ou incomprises. Cerise est tellement sensible et empathique qu'elle ne peut rester indifférente aux devenirs de ses proches.

Mais le plus grand mystère de Cerise ne serait-il pas celui de son enfance, de cette absence du père ?
Pourquoi sa relation avec sa mère est-elle si conflictuelle ?

Les scenarii de Joris CHAMBLAIN sont absolument parfaits et ont ce don de vous emmener au cœur de la vie de cette Cerise qui est si attachante. Les histoires sont liées, lisez les cinq tomes dans l'ordre, vraiment.
Tous les personnages sont si intéressants et si touchants. Cette série est parfaite pour les enfants et les adultes.

Les illustrations d'Aurélie NEYRET sont, elles aussi, parfaites. Elle réussit à transmettre des émotions incroyables grâce à ces si belles couleurs tantôt vives, tantôt pastel. Certaines planches mériteraient d'être développées au format poster pour attendrir et embellir nos intérieurs. On ne peut rester insensible face à tant de talent et de qualité.

J'ai eu la chance d'aller à la rencontre de Joris CHAMBLAIN lors d'une dédicace et je suis donc l'heureuse propriétaire des deux premiers tomes dédicacés. Et, ce jour-là, il m'avait annoncé la bonne nouvelle de cette fin d'année : la sortie d'un spin-off Cerise et Valentin.... :-) Evidemment, il est sur ma liste de Noël :)

Bien sûr, vous connaissiez déjà cette série, non ?

dimanche 14 octobre 2018

Une tasse de thé et un livre #134 >> Toxique de Niko TACKIAN

TOXIQUE de Niko TACKIAN
(Le livre de poche)

Avec Toxique de Niko TACKIAN, il est grand temps de parler de coup de cœur et de polar bien foutu bien comme il faut.
En matière de ciné, je dois avouer que je ne suis pas assez adepte des créations françaises. Pourtant, je ne fais pas partie de celles et ceux qui n'aiment pas le cinéma français. C'est juste que, naturellement, je me tourne vers l'étranger.
En matière de bouquins, et plus particulièrement de polars, à l'inverse, j'adore me tourner vers nos pépites françaises. Je dis "pépites" parce que je pense sincèrement que ces gens ont de l'or dans les doigts pour que nos yeux pétillent de bonheur à la lecture de leurs œuvres*.
Niko TACKIAN fait partie de ces auteurs qui savent te faire tourner en bourrique tout au long de la lecture de leur ouvrage. Pourtant, dans Toxique, on sait très rapidement de quoi il s'agit et on sait progressivement de qui il s'agit... C'est juste que les infos sont si savamment distillées tout au long de ce thriller qu'on a cet éternel sentiment qu'il faut aller jusqu'à la fin pour avoir ce sacré dénouement qu'on espère tous à la lecture de ce genre d'ouvrage.
Tomar KHAN est LE personnage de fou, LE personnage qu'on aimerait suivre tout au long de plusieurs aventures. C'est un peu comme le Victor COSTE de mon chouchou-auteur-préféré Olivier NOREK. Le genre de personnage qui a encore des aventures à revendre et qui a encore des tas de choses à nous prouver et nous faire vivre.
L'autre personnage bien trempé et bien foutu est celui du personnage douteux. Je ne veux pas vous en dévoiler trop tout de suite mais Niko TACKIAN a réussi à nous faire ressentir de la peine pour elle alors que bon, de prime abord, ce n'était vraiment pas gagné d'avance... On parle ici de meurtre, de manipulation, de passé compliqué, de plein de choses en fait. Je n'ai pas envie de vous les révéler car j'aimerais vraiment que vous découvriez ce petit bijou :-)
Toxique est toxique car il s'immisce dans le cerveau jusqu'à ce qu'on le termine. Et encore... Justement... J'ai peut-être eu un gros goût de trop peu... Parce que je ses réellement qu'on avait plein de choses à démêler avec cette histoire. C'est allé trop vite et ça a coupé court trop rapidement. Mais bon, franchement, j'ai adoré et j'ai hâte de lire un autre thriller de l'auteur!

Et vous ?
Avez-vous lu ce livre ?
Connaissez-vous cet auteur ?

*Si quelqu'un a le courage de faire mes stats de nationalité d'auteurs, je suis preneuse ;-) Perso, j'ai pas le temps de le faire ^_^

mardi 2 octobre 2018

Une tasse de thé et un livre #133 >> Sainte Croix Les Vaches [tome 1 : Le seigneur des Causses] de Vincent RAVALEC

SAINTE CROIX LES VACHES [TOME 1 : LE SEIGNEUR DES CAUSSES] de Vincent RAVALEC
(Fayard)

Sainte-Croix-Les-Vaches, c'est complètement un livre hors du temps, hors des sentiers battus de ma bibliothèque. J'ai craqué sur le titre, déjà. Je le trouve classe et accrocheur.

Après, j'ai accroché sur le résumé. J'ai accroché sur cette quatrième de couverture qui évoque un village rural, isolé, abandonné par les administrations et institutions mais qui a réussi à survivre via des moyens pas très légaux. Jusqu'à ce que la députée d'En Avant ! ne débarque dans ce petit village, tout se passait bien dans cet isolement. Mais Sheila fait de Sainte-Croix-Les-Vaches sa première priorité d'élue pour se prouver des choses et pour se donner une bonne image en tant que débutante en politique. C'est bien beau de coucher avec la bonne personne. Maintenant qu'elle est élue, il faut assurer et se montrer. Ces gens si différents et parfois naïfs de Sainte-Croix feront l'affaire pour mener à bien son projet !

Ma petite vache féline sur la photo a la classe non ?

Et, finalement, j'ai donc accroché sur l'ensemble de ce bouquin!! Complètement improbable, LGNI (Livre au Genre Non Identifié) dans ma bibliothèque. Plein de dérision, de millième degré mais également de réflexion bien sentie.
Une écriture qui va droit au but et qui pousse même parfois à la réflexion dans notre France si divisée entre ruraux et urbains !
J'ai adoré la persévérance de chacun des personnages ainsi que leurs rôles bien ancrées.
J'ai complètement adhéré au parallèle fait avec la majorité gouvernementale qui reflète, j'en ai le sentiment en tout cas, ce que nous vivons actuellement. Il faut parfois se débrouiller de manières peu orthodoxes pour survivre.
Vincent RAVALEC a écrit des tas d'autres livres (j'en ai été surprise d'ailleurs, désolée Monsieur car je ne connaissais pas du tout vos œuvres). En refermant Sainte-Croix-Les-Vaches, je me suis dit qu'il fallait que je lise d'autres livres de l'auteur (spoil : j'ai pas eu le temps...) car j'ai vraiment passé un bon moment de lecture.

J'ai ri.
J'ai réfléchi (ça m'arrive ;-)).
J'ai cogité.
Je me suis délectée de cette lecture.
Et j'ai été frustrée... Le Seigneur des Causses est donc le premier tome de Sainte-Croix-Les-Vaches... Vite, la suite!!

Et vous ?
L'avez-vous lu ?
Connaissez-vous cet auteur ?

mercredi 26 septembre 2018

Une tasse de thé et un livre #131 >> Quoi qu'il arrive de Laura BARNETT

QUOI QU'IL ARRIVE de Laura BARNETT
(Le livre de poche)

Bonjour à vous chers lecteurs et chères lectrices. J'espère que vous allez bien :-)
Aujourd'hui, nous allons parler d'un livre que je trouve inclassable : Quoi qu'il arrive de Laura BARNETT. En lisant le résumé, je savais que j'allais m'aventurer dans quelque chose de relativement compliqué ou d’alambiqué mais, finalement, l'auteure s'en est plutôt bien sortie... Je vous raconte cela...

A la fin des années 50, Eva étudie à l'université et sort avec David, jeune comédien promis à un très bel avenir.
En faisant du vélo, Eva roule sur un clou. Cet événement pourtant anodin va bouleverser sa vie. Mais de quelle manière ? Car Jim a vu l'événement se produire. Va-t-il intervenir ? Va-t-il l'aider ? Iront-ils boire un verre ?
Car, quoi qu'il arrive, Jim et Eva auront un avenir... Ensemble...
A partir de ce petit événement isolé, Laura BARNETT invente trois destins à nos deux protagonistes. Trois destins qui ont un point commun : le lien qui unira Jim et Eva.


L'alternance des trois vies chapitre par chapitre nous démontre la théorie de l'effet papillon comme quoi un événement mineur, isolé peut engendrer beaucoup de bouleversements dans une vie. C'est le cas ici.

Je vous avoue tout de même que j'ai pu être perdue de temps en temps mais, de manière audacieuse, l'auteure réussissait toujours à replacer rapidement le décor de chacun des trois scénarios.

Cette écriture est habile et efficace et, via ces trois destins possibles, on apprend à connaître l'ensemble des protagonistes de cette aventure littéraire. De bien des manières, on est ce que l'on est dans le sens où les personnages auront des similitudes comportementales et émotionnelles dans chacune de leurs trois vies (haha, bizarre d'écrire cela!) mais cela ne suffit pas pour supprimer cette idée que nous pouvons avoir des destins différents selon nos choix.
C'est un peu cette réflexion induite par ce roman que j'ai aimée et qui m'a tenue en haleine lors de cette lecture.

Pour le reste, l'histoire est prenante. Les personnages sont parfois détestables, parfois appréciables. Rien de bien foufou. C'est cette alternance de vies que j'ai vraiment apprécié.

Et vous ?
Avez-vous lu ce livre ?