dimanche 14 octobre 2018

Une tasse de thé et un livre #134 >> Toxique de Niko TACKIAN

TOXIQUE de Niko TACKIAN
(Le livre de poche)

Avec Toxique de Niko TACKIAN, il est grand temps de parler de coup de cœur et de polar bien foutu bien comme il faut.
En matière de ciné, je dois avouer que je ne suis pas assez adepte des créations françaises. Pourtant, je ne fais pas partie de celles et ceux qui n'aiment pas le cinéma français. C'est juste que, naturellement, je me tourne vers l'étranger.
En matière de bouquins, et plus particulièrement de polars, à l'inverse, j'adore me tourner vers nos pépites françaises. Je dis "pépites" parce que je pense sincèrement que ces gens ont de l'or dans les doigts pour que nos yeux pétillent de bonheur à la lecture de leurs œuvres*.
Niko TACKIAN fait partie de ces auteurs qui savent te faire tourner en bourrique tout au long de la lecture de leur ouvrage. Pourtant, dans Toxique, on sait très rapidement de quoi il s'agit et on sait progressivement de qui il s'agit... C'est juste que les infos sont si savamment distillées tout au long de ce thriller qu'on a cet éternel sentiment qu'il faut aller jusqu'à la fin pour avoir ce sacré dénouement qu'on espère tous à la lecture de ce genre d'ouvrage.
Tomar KHAN est LE personnage de fou, LE personnage qu'on aimerait suivre tout au long de plusieurs aventures. C'est un peu comme le Victor COSTE de mon chouchou-auteur-préféré Olivier NOREK. Le genre de personnage qui a encore des aventures à revendre et qui a encore des tas de choses à nous prouver et nous faire vivre.
L'autre personnage bien trempé et bien foutu est celui du personnage douteux. Je ne veux pas vous en dévoiler trop tout de suite mais Niko TACKIAN a réussi à nous faire ressentir de la peine pour elle alors que bon, de prime abord, ce n'était vraiment pas gagné d'avance... On parle ici de meurtre, de manipulation, de passé compliqué, de plein de choses en fait. Je n'ai pas envie de vous les révéler car j'aimerais vraiment que vous découvriez ce petit bijou :-)
Toxique est toxique car il s'immisce dans le cerveau jusqu'à ce qu'on le termine. Et encore... Justement... J'ai peut-être eu un gros goût de trop peu... Parce que je ses réellement qu'on avait plein de choses à démêler avec cette histoire. C'est allé trop vite et ça a coupé court trop rapidement. Mais bon, franchement, j'ai adoré et j'ai hâte de lire un autre thriller de l'auteur!

Et vous ?
Avez-vous lu ce livre ?
Connaissez-vous cet auteur ?

*Si quelqu'un a le courage de faire mes stats de nationalité d'auteurs, je suis preneuse ;-) Perso, j'ai pas le temps de le faire ^_^

mardi 2 octobre 2018

Une tasse de thé et un livre #133 >> Sainte Croix Les Vaches [tome 1 : Le seigneur des Causses] de Vincent RAVALEC

SAINTE CROIX LES VACHES [TOME 1 : LE SEIGNEUR DES CAUSSES] de Vincent RAVALEC
(Fayard)

Sainte-Croix-Les-Vaches, c'est complètement un livre hors du temps, hors des sentiers battus de ma bibliothèque. J'ai craqué sur le titre, déjà. Je le trouve classe et accrocheur.

Après, j'ai accroché sur le résumé. J'ai accroché sur cette quatrième de couverture qui évoque un village rural, isolé, abandonné par les administrations et institutions mais qui a réussi à survivre via des moyens pas très légaux. Jusqu'à ce que la députée d'En Avant ! ne débarque dans ce petit village, tout se passait bien dans cet isolement. Mais Sheila fait de Sainte-Croix-Les-Vaches sa première priorité d'élue pour se prouver des choses et pour se donner une bonne image en tant que débutante en politique. C'est bien beau de coucher avec la bonne personne. Maintenant qu'elle est élue, il faut assurer et se montrer. Ces gens si différents et parfois naïfs de Sainte-Croix feront l'affaire pour mener à bien son projet !

Ma petite vache féline sur la photo a la classe non ?

Et, finalement, j'ai donc accroché sur l'ensemble de ce bouquin!! Complètement improbable, LGNI (Livre au Genre Non Identifié) dans ma bibliothèque. Plein de dérision, de millième degré mais également de réflexion bien sentie.
Une écriture qui va droit au but et qui pousse même parfois à la réflexion dans notre France si divisée entre ruraux et urbains !
J'ai adoré la persévérance de chacun des personnages ainsi que leurs rôles bien ancrées.
J'ai complètement adhéré au parallèle fait avec la majorité gouvernementale qui reflète, j'en ai le sentiment en tout cas, ce que nous vivons actuellement. Il faut parfois se débrouiller de manières peu orthodoxes pour survivre.
Vincent RAVALEC a écrit des tas d'autres livres (j'en ai été surprise d'ailleurs, désolée Monsieur car je ne connaissais pas du tout vos œuvres). En refermant Sainte-Croix-Les-Vaches, je me suis dit qu'il fallait que je lise d'autres livres de l'auteur (spoil : j'ai pas eu le temps...) car j'ai vraiment passé un bon moment de lecture.

J'ai ri.
J'ai réfléchi (ça m'arrive ;-)).
J'ai cogité.
Je me suis délectée de cette lecture.
Et j'ai été frustrée... Le Seigneur des Causses est donc le premier tome de Sainte-Croix-Les-Vaches... Vite, la suite!!

Et vous ?
L'avez-vous lu ?
Connaissez-vous cet auteur ?

mercredi 26 septembre 2018

Une tasse de thé et un livre #131 >> Quoi qu'il arrive de Laura BARNETT

QUOI QU'IL ARRIVE de Laura BARNETT
(Le livre de poche)

Bonjour à vous chers lecteurs et chères lectrices. J'espère que vous allez bien :-)
Aujourd'hui, nous allons parler d'un livre que je trouve inclassable : Quoi qu'il arrive de Laura BARNETT. En lisant le résumé, je savais que j'allais m'aventurer dans quelque chose de relativement compliqué ou d’alambiqué mais, finalement, l'auteure s'en est plutôt bien sortie... Je vous raconte cela...

A la fin des années 50, Eva étudie à l'université et sort avec David, jeune comédien promis à un très bel avenir.
En faisant du vélo, Eva roule sur un clou. Cet événement pourtant anodin va bouleverser sa vie. Mais de quelle manière ? Car Jim a vu l'événement se produire. Va-t-il intervenir ? Va-t-il l'aider ? Iront-ils boire un verre ?
Car, quoi qu'il arrive, Jim et Eva auront un avenir... Ensemble...
A partir de ce petit événement isolé, Laura BARNETT invente trois destins à nos deux protagonistes. Trois destins qui ont un point commun : le lien qui unira Jim et Eva.


L'alternance des trois vies chapitre par chapitre nous démontre la théorie de l'effet papillon comme quoi un événement mineur, isolé peut engendrer beaucoup de bouleversements dans une vie. C'est le cas ici.

Je vous avoue tout de même que j'ai pu être perdue de temps en temps mais, de manière audacieuse, l'auteure réussissait toujours à replacer rapidement le décor de chacun des trois scénarios.

Cette écriture est habile et efficace et, via ces trois destins possibles, on apprend à connaître l'ensemble des protagonistes de cette aventure littéraire. De bien des manières, on est ce que l'on est dans le sens où les personnages auront des similitudes comportementales et émotionnelles dans chacune de leurs trois vies (haha, bizarre d'écrire cela!) mais cela ne suffit pas pour supprimer cette idée que nous pouvons avoir des destins différents selon nos choix.
C'est un peu cette réflexion induite par ce roman que j'ai aimée et qui m'a tenue en haleine lors de cette lecture.

Pour le reste, l'histoire est prenante. Les personnages sont parfois détestables, parfois appréciables. Rien de bien foufou. C'est cette alternance de vies que j'ai vraiment apprécié.

Et vous ?
Avez-vous lu ce livre ?

Une tasse de thé et un livre #132 >> Tout ce que je ne t'ai pas dit de Kylie FORNASIER

TOUT CE QUE JE NE T'AI PAS DIT de Kylie FORNASIER
(Fleurus)

Bonjour à toutes et à tous !
Tout d'abord, je tiens à m'"excuser" de cette absence. Plus de C'est lundi, plus d'articles... et même quasiment plus de temps pour lire. J'ai repris mes études en utilisant mon droit à la formation. Je voulais changer de vie, cela passe par des "sacrifices". Retourner à l'école n'en est pas vraiment un mais il s'accompagne de quelques contraintes que je vais devoir accepter pendant les huit mois intenses de la formation.
Voilà...

Bon, revenons à nos moutons.
Je viens de passer trois heures sur du droit, du management et de l'économie. Mon cerveau avait besoin d'une pause en dehors des matières que j'étudie actuellement... Je me suis dit... Pourquoi pas un article ? Et puis quand j'ai vu que j'étais rendue à parle de Tout ce que je ne t'ai pas dit de Kylie FORNASIER (Fleurus), j'étais contente parce que c'est un livre que j'ai globalement beaucoup aimé.

Ce roman destiné plutôt aux adolescents est une petite bulle d'ailleurs, une bulle de questionnements. On y retrouvera les ingrédients du roman typique pour ados mais franchement, je peux vous dire que ça passe plutôt bien. Je suis plutôt réfractaire aux clichés en général et là, l'histoire de Piper et de son mutisme sélectif prédomine sur l'éternelle histoire sentimentale. Je ne connaissais absolument pas le syndrome du Mutisme Sélectif et ça m'a un peu bluffée à vrai dire. Réellement handicapant et certainement incompris, il affecte les personnes en les empêchant de parler alors qu'ils en meurent d'envie. Ils peuvent parler en famille mais sont incapables de prendre la parole dans une situation plus ou moins stressante (être interrogée en classe, commander un café, parler à un-e inconnu-e, etc).

Bien sûr, on voit le tout venir. Mais, vraiment, je vous garantis que cela ne vous gênera pas dans l'appréciation de cet ouvrage. Et puis, de temps en temps, c'est pas grave en fait. Ce qui compte c'est la fluidité et la cohérence de l'histoire ainsi que son côté plus ou moins réaliste.

L'auteure a réussi à donner un visage à ce syndrome, elle a réussi à nous sensibiliser à la vie de Piper et à l'incompréhension qu'elle subit, aux moqueries et aux jugements.

J'ai lu ce livre il y a plusieurs mois et je m'en souviens encore bien. Je l'ai dévoré. J'étais attachée au "sort" de Piper et West (le bo-gosse-bo du lycée) et au caractère exceptionnel de leur relation. La compréhension qui les unissait. On évoque bien-sûr la maladie de Piper mais, être le-mec-connu du lycée n'apporte pas seulement des avantages surtout quand les parents se mêlent du choix de l'orientation.

Bref.
On suit le quotidien d'une jeune fille, de sa famille, de ses amis et on s'y attache drôlement facilement, ça en est presque déconcertant...

L'avez-vous lu ?

mardi 28 août 2018

Une tasse de thé et un livre #130 >> Des lions et des hommes [tome 1 : Le refuge de Valrêve] de Anouk JOURNO-DUREY

DES LIONS ET DES HOMMES [TOME 1 : LE REFUGE DE VALRÊVE] de Anouk JOURNO-DUREY
(Fleurus)

Bonjour à toutes et à tous !
Me voilà ici aujourd'hui pour vous donner mon avis sur un roman destiné à la jeunesse : le premier tome du Refuge de Valrêve : Des lions et des hommes (Fleurus). J'avais peur de le lire parce que quand ça touche à la sensibilité des animaux, je suis émue et, souvent, ça me touche de manière excessive (c'est qu'un roman quoi...). Mais bon, faut relativiser, ce livre est destiné à la jeunesse donc on ne devrait pas trop aller dans le drama...

Après le décès de leur mère, la famille Beaucaire quitte la réserve naturelle du Kenya où ils vivaient pour vivre en Normandie. Retour difficile pour les enfants Jawau et Izia qui aiment tellement les animaux et la nature que la réalité de la vie en France est difficile à surmonter. Leur père étant vétérinaire pour le refuge de Valrêve, ils essaient surtout de tout faire pour se rendre utiles.
A côté de cela, ils vivent les mêmes joies et tracas que tous les collégiens de leur âge.

J'ai bien aimé cette lecture. En voyant le lion sur la couverture, on pouvait se douter que quelque chose d'intense serait lié à cet animal, vous le découvrirez par vous-mêmes.
Ce roman est un moyen facile pour sensibiliser les jeunes lecteurs à la protection de la nature et des espèces et surtout responsabiliser notre place d'humain.
Etant sensible à la cause animale, je trouve donc qu'il est important de lire et faire lire ce roman.
Cependant, il m'a manqué un petit quelque chose pour en faire un véritable coup de cœur. J'ai peut-être eu l'impression de ne pas m'attacher assez à cette famille qui ne demandait que ça. Je pense que l'auteure n'a peut-être pas assez creusé cela. Mais bon, en même temps, c'est difficile de trop en faire quand le roman s'adresse à des enfants.
L'histoire, en tous les cas, est belle et donne envie de lire la suite des aventures qui se passeront au refuge de Valrêve. Au début, la Normandie, ça fait pas rêver mais finalement, les enfants y trouvent leurs marques.

Et vous ?
Avez-vous lu ce livre ?