vendredi 8 juin 2018

Une tasse de thé et un livre #127 >> Il est toujours minuit quelque part de Cédric LALAURY

IL EST TOUJOURS MINUIT QUELQUE PART de Cédric LALAURY
(Préludes)

Il est toujours minuit quelque part est un roman qui a un lien fort avec la littérature. Mais il n'est pas rangé avec la littérature générale, avec les classiques ou que sais-je. Non, il est classé avec les thrillers. Quand je vais vous dire de quoi ça parle, vous allez peut-être vous demander comment ce bouquin peut être classé de la sorte...

Il est toujours minuit quelque part évoque un professeur de littérature anglaise, Bill, approchant de la cinquantaine. Sa vie est bien rodée avec femme, enfants et routine pas forcément déplaisante.

Mais Bill a un secret. Et ce secret va être révélé dans un livre qu'il reçoit à son domicile. L'auteur, un certain Kirkpatrick, sait des choses de son passé, des choses peu reluisantes. Si ce livre venait à tomber dans de mauvaises mains, la vie plate et plaisante de Bill serait réduite au néant... Bill entraîne ainsi une de ses nouvelles élèves dans le désormais chaos de son existence. Paranoïa, peur et stress rythmeront la vie de ce professeur si banal et qui passait inaperçu...

J'ai aimé ma lecture de ce livre. Je ne savais pas exactement à quoi m'attendre lorsque je l'ai commencé. Une vague histoire de suspense, de secret, de passé enfoui mais qui vient d'être déterré. Bref, il y avait tous les éléments que j'aime dans un thriller.

Ici, vous y ajoutez une bonne dose de littérature. Je ne sais comment l'expliquer mais ce roman revêt pour moi un autre genre d'écriture que celui que je constate habituellement en lisant des thrillers. Ici, les mots et les phrases sont proches de la littérature qu'enseigne Bill à ses élèves et son surtout éloignés des atrocités de romans contemporains comme il se plaît à décrire la pléthore de romans que l'on trouve dans la plupart des librairies!

Que va-t-il se passer alors ? Comment ce livre peut-il raconter tous les détails des atrocités commises il y a quelques années ? Qui a bien pu écrire ce livre ? J'ai trouvé que l'on ressentait bien les angoisses de Bill tout au long du livres, on sent la pression monter de plus en plus haut, les gouttes de sueur perlent jusqu'au dénouement final.

Je trouve que Cédric LALAURY a fait fort pour son premier roman que j'ai trouvé très bien travaillé, très détaillé et qui ne laisse rien au hasard. Ma lecture de ce livre a été un bon moment de plaisir et j'espère qu'il en sera de même pour vous également si vous vous laissez tenter...

Avez-vous lu ce livre ?

2 commentaires:

  1. Le résumé me tentait bien quand je l'ai vu passer la dernière fois, mais je ne crois pas que j'avais lu de chroniques à son sujet jusque là. Toujours est-il que tu me donnes bien envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu l'apprécieras si tu le lis :)

      Supprimer

On joue aux chaises musicales ?