jeudi 20 octobre 2016

Une tasse de thé et un livre #64 >> Trois mille chevaux vapeur d'Antonin VARENNE

TROIS MILLE CHEVAUX VAPEUR de Antonin VARENNE
(publié chez Albin Michel puis Le Livre de Poche)

Trois mille chevaux vapeur commence en pleine guerre anglo-birmane.
Arthur BOWMAN se voit confier une mission plus ou moins secrète. Il doit recruter une dizaine de soldats pour l'aider dans cette tâche. Ils échouent et deviennent prisonniers de guerre. Ils subissent de nombreuses tortures pendant plusieurs mois et sont ensuite libérés.
Quelques années plus tard, Arthur est un agent plus au moins accepté de la police Londonienne.
Un corps atrocement mutilé est découvert dans les égouts de la ville. Ce cadavre porte les même traces de mutilations qu'Arthur et ses compagnons de survie qui furent emprisonnés en Birmanie. D'abord accusé à tort, Arthur se doit de prouver son innocence en retrouvant ses anciens camarades. Seul l'un d'eux a pu tuer en faisant exactement les mêmes marques.
Avec un petit paquet d'argent, Arthur part prouver son innocence de l'Angleterre jusqu'aux Etats-Unis.
Un road-trip animé d'une véritable quête de la vérité, de l'innocence.


Trois mille chevaux vapeur est un roman très surprenant. Au début, il faut s'accrocher. L'ambiance est morbide, alcoolisée, pleine de sueur et puante. Mais par la suite, on s'attache au protagoniste en partant effectivement du postulat qu'il n'a pas tué cet homme. Armé de patience, Arthur n'a qu'une idée en tête : prouver son innocence et arrêter son ancien compagnon de guerre. Mais lequel ? Un seul moyen de dénicher le vrai coupable : procéder par élimination et innocenter un à un les anciens membres de son équipage.
Entre enquête interminable et véritable road-trip sur fond de travail sur soi, Trois mille chevaux vapeur vous surprendra plus d'une fois. Personnage plutôt acariâtre au début du roman, Arthur saura s'adoucir, se confier et faire confiance aux autres pour finalement aller au bout de son enquête et de son voyage initiatique.
Je ne pensais pas aimer ce livre. Je ne pensais pas que j'aurais pu le conseiller. Finalement, si. Je l'ai lu dans le cadre du prix des lecteurs Système U / Le Livre de Poche. Le résumé de la quatrième de couverture ne me donnait pas envie. Mais finalement, une fois que l'enjeu est bien saisi, une fois qu'Arthur est réellement lancé dans sa quête, on tourne les pages aussi vite que lui galope sur son cheval pour découvrir le fin mot de l'histoire.

4 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas ce livre et honnêtement je ne sais pas tellement me positionner quant à une future lecture ou non.
    Je pense que j'aimerais le côté "voyage initiatique" mais le début, effectivement, il ne me fait pas trop envie...
    Pourtant l'idée me semble bien.
    A voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans ce prix des lecteurs, je ne me serai pas trop penchée sur ce livre : la couverture pas attirante et le résumé qui ne me faisait pas spécialement rêver. Finalement, ce fut une bonne surprise. Mais il faut s'accrocher. Ca en valait la peine finalement. Mais je ne te vois pas "supporter" le début...!

      Supprimer
  2. Tout comme toi, je ne me serais pas spécialement arrêtée dessus a priori, mais finalement, tu as réussi à me donner envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'en diras des nouvelles une fois lu alors :-)

      Supprimer

On joue aux chaises musicales ?