dimanche 23 octobre 2016

Une tasse de thé et un livre #65 >> Et mes yeux se sont fermés de Patrick BARD

ET MES YEUX SE SONT FERMES de Patrick BARD
(publié chez Syros)


Et mes yeux se sont fermés relate l'histoire de Maëlle, jeune Mancelle, qui devient Ayat.
Endoctrinée via Internet pour rejoindre le djihad., Maëlle a toujours eu un esprit contestataire, elle a toujours défendu avec véhémence la veuve et l'orphelin. Ce genre de personnalité est donc sensible à tout ce qui touche à la théorie du complot, un des moyen utilisés par les djihadistes pour "recruter" et sensibiliser de nouveaux combattants, frères et sœurs d'armes.
Au fur et à mesure, Maëlle s'éloigne de ses proches, de sa famille et, après avoir essayé de convaincre sa petite sœur de la rejoindre dans son "combat" contre les injustices dues aux gouvernements occidentaux, elle quitte la France pour rejoindre ses frères combattants et son mari qu'elle a épousé sur Internet....
Arrivée en Syrie, elle commence vite par déchanter. Son mari, son recruteur, est mort au combat quelques jours plus tôt. On lui assigne un nouveau mari, un Français, comme elle...
Un an plus tard, elle revient de Syrie. Que s'est-il passé? Sa mère peut-elle essayer de la faire revenir à la "raison" ? Qui sommes-nous pour juger ce que doit penser tel individu ? Comment la faire revenir parmi sa famille tout doucement ? Ces fameuses cellules de désendoctrinement peuvent-elles vraiment aider la jeune adolescente ?


Et mes yeux se sont fermés est un des romans (il s'agit bien d'un roman) les plus touchants qu'il m'ait été donné de lire. Je ne lis pas de témoignage car ça me prend trop aux tripes et, souvent, quand les gens écrivent leur vie, c'est qu'il s'est passé quelque chose de pas cool.
Bref. En 2-3 jours (de boulot, sinon, en une journée de repos il aurait été lu), j'avais fini cette merveille d'écriture... Patrick BARD a eu la merveilleuse idée de raconter cette histoire du point de vue de tous les protagonistes de cette histoire. Maëlle, évidemment, mais également sa mère, sa sœur, son ex, la femme qui la suit en cellule de desendoctrinement, la jeune fille qui l'accompagne en Syrie, etc. C'est le meilleur moyen pour saisir l'ampleur de cette histoire. Sa mère qui s'en veut parce qu'elle n'a rien vue venir, sa sœur qui est moralement coupable de ne pas avoir dénoncé Maëlle alors qu'elle lui parlait ouvertement de son désir de rejoindre la Syrie.
Ce roman n'a pas pour but de nous donner une leçon sur Daech. Loin de là. L'auteur se contente de relater les faits, sans prendre un ton moralisateur. Patrick BARD a merveilleusement réussi à romancer l'horreur sans tomber dans les clichés faciles et les raccourcis erronés. A l'heure où les médias sont friands des images les plus morbides, les reportages les plus "chocs", l'auteur pose des mots sur la situation sans jugement.
J'ai adoré ce livre. Je le recommande à fond. Publié et généralement présenté pour et dans les livres pour adolescents, il peut être largement apprécié par les adultes. Cela fait également un bon moyen pour communiquer avec votre ado sur ce qu'il se passe autour de nous.

4 commentaires:

  1. Ah je me le note, je pense que le fait d'avoir le point de vue de tous les protagonistes doit apporter une certaine profondeur au récit.
    Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu l'apprécieras autant que moi !

      Supprimer
  2. J'en ai entendu beaucoup de bien, et ton avis ne fait que confirmer tout ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un livre tellement touchant et poignant. Difficile d'y rester insensible!

      Supprimer

On joue aux chaises musicales ?